Le lien entre yoga et nutrition

0
Rate this post

La recherche d’un équilibre entre le corps et l’esprit est le but de ceux qui pratiquent le yoga.

Pour avoir tous les effets bénéfiques il ne faut pas se limiter à la méditation et aux exercices physiques uniquement, il faut avoir une alimentation qui soit aussi basée sur l’équilibre et la modération : bref, il faut suivre un régime spécifique pour le yoga, en privilégiant les aliments contenant des fibres , vitamines, protéines, sucres naturels et graisses saines.

  1. Selon la philosophie indienne, les aliments ne sont pas seulement des nutriments, mais de véritables stimuli, bons ou mauvais, aux émotions et aux sensations tant pour le corps que pour l’esprit.
  2. Aujourd’hui, donc, nous proposons le régime idéal pour ceux qui pratiquent le yoga : dans l’article, vous trouverez tous les meilleurs conseils sur la nutrition à suivre !
  3. Pratiquer le yoga, ce n’est pas seulement faire une activité physique.

Le yoga est un véritable art de vivre et à ce titre nécessite une alimentation spécifique : certains aliments, de par leurs propriétés et leurs bienfaits, sont d’excellents alliés des muscles impliqués dans les exercices et les postures, comme les aliments riches en protéines et en vitamines.

Si vous avez décidé d’entreprendre ce chemin de croissance personnelle vers des états de conscience supérieurs, vous devrez donc privilégier certains types d’aliments et suivre une alimentation adaptée pour atteindre un bien-être global.

Une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour la santé du corps : la façon dont nous mangeons peut grandement affecter l’organisme et même contribuer à la prévention des maladies.

Pour certaines formes de médecine

Comme l’Ayurveda, une pratique très ancienne de la médecine indienne, essentielle pour ceux qui pratiquent le yoga, ce que vous mangez peut aussi influencer les émotions et les pensées.

Selon ces pratiques, la nourriture a un effet à la fois sur le corps et sur l’esprit, et il est donc possible d’identifier celles qui apportent des bienfaits et celles qui, au contraire, peuvent s’avérer néfastes.

Pour certaines formes de médecineIl y a des aliments qui purifient le corps et calment l’esprit, d’autres qui stimulent l’action, d’autres encore qui conduisent à l’engourdissement et à l’inertie : selon ces principes, il faut donc privilégier les aliments qui purifient, en évitant les autres qui génèrent des engourdissements, et limiter ceux qui vous rendent plus réactif.

Il est préférable de ne pas ingérer d’aliments chargés en sucres et contenant des substances peu digestibles et de choisir des aliments à fort apport énergétique et peu caloriques.

Les fruits, les légumes, les légumineuses et, alternativement, le poisson sont essentiels dans un régime de yoga.

Les quantités sont également importantes – manger trop pourrait comporter le risque de se sentir ballonné et irritable et également provoquer de la somnolence. Ceux qui pratiquent le yoga doivent pouvoir s’écouter et écouter leur corps et, par conséquent, savoir se limiter. Il n’y a pas de contraintes de calories ou de grammes.

Pour assurer l’équilibre et la stabilité, il est utile de manger des repas à des heures et à des intervalles réguliers pour soutenir le rythme naturel du corps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici