Branchés et farfelus, les nouveaux « yogas » made in US…

0
Rate this post

Vous aviez déjà du mal à vous y retrouver entre toutes ces  formes différentes de yoga avec leurs noms bizarres ? Et bien, pour compliquer encore les choses, outre-atlantique il s’en crée tous les jours de nouvelles n’ayant pour la plupart, plus grand chose à voir avec la disciple spirituelle originelle. Dans le « global market » on n’hésite plus à accoler le  mot yoga à a peu-près n’importe quoi. Il faut dire qu’à l’instar du mot zen, il est porteur de « good vibrations » dans l’inconscient collectif donc vendeur.

Vous aimez la pizza ? Pourquoi ne pas vous inscrire au prochain stage de « Pizza-Yoga » ? Vous y apprendrez à être pleinement dans l’instant et  à atteindre l’extase Divine en dégustant votre calzone préférée…Vous pensez qu’on exagère ? C’est vrai mais à peine….
Petit tour d’horizon des dernières trouvailles …

Le Chocolate-Yoga:

Sur leur site, les fadas du Cacao promettent que le Chocolate-Yoga va nous faire accéder à une toute nouvelle dimension et nous aider à nous  réaliser comme êtres de pure conscience et de compassion. Pour cela, c’est très simple: il faut consommer une bonne dose du cacao le plus pur, avant d’enchaîner par une séance de Yoga très dynamique. Les effets aphrodisiaques  du cacao, alliés à une pratique très énergique, faciliteraient la montée de la Kundalini et l’ouverture du Cœur! Rien de moins! Ce « Yoga des Incas »  (sic) vous garantie une expérience extatique pleine de « Bliss« . Et certainement un grand succès auprès des  gourmandes et des gourmands.

Le Yoga for Foodies.

« Yoga pour les gourmets ». Un peu dans le même style que le précédent, mais là, on se fait plaisir après la pratique en mangeant de bons petits plats avec ses collègues yogis. Dans des temps reculés et ombrageux, on appelait cela: « dîner ensemble après une bonne pratique »,  mais les Américains en on fait une nouvelle discipline !
Si vous avez toujours rêvé de vous taper deux petits verres de cabernet-sauvignon et un steak équitable à la sortie du yoga, tout en gardant bonne conscience, le « yoga pour gourmets » est fait pour vous.

On trouve même des retraites spéciales pour « foodies », avec logement et nourriture pour VIP! Ce n’est apparemment pas une voie spirituelle pour les plus pauvres.
Pour ces derniers, nous suggérons une pratique bien plus traditionnelle : le jeûne !

 

Le Horse-Back Yoga:Le Horse-Back Yoga:

Il s’agit ici de faire UN avec son cheval en pratiquant des Asanas et des exercices de respiration et de relaxation sur le dos de son animal préféré. L’idée est plutôt sympa et ne mange pas de pain mais elle possède un inconvénient matériel majeur: il faut posséder un cheval! Une fois de plus, ce n’est pas une discipline pour les pauvres…Pour les plus impétueux, nous suggérons le « Yoga Rodéo ». C’est la même chose mais sur un cheval non dressé…Résultat non garanti mais cela doit sacrément remuer la Kundalini !

 

Il y a pas à dire, niveau style l’Amérique c’est autre chose…

 

Le Sup-Yoga:

Le Sup-Yoga:

La même chose mais sur un Paddle-Board ( une planche quoi…). Une discipline qui doit  avoir l’avantage de travailler l’équilibre et la cohésion des mouvement. En revanche il faut savoir se mouiller…à part peut être pour le petit malin de la photo ci contre…
Vu la mode actuelle du SUP , nous devrions voir apparaître cette nouvelle forme de « yoga » sur nos plages l’été prochain si ce n’est déjà fait. Chez Yoganova on prend pas de vacances alors on peut pas savoir…Nous attendons donc de pied ferme le yoga sur skateboard ou sur trottinette !

On kiffe grave le prana, mec…

Les Yoga-raves.Les Yoga-raves.

Si comme nous, vous avez toujours aimé danser des heures sur des musiques électroniques orientalisantes dans une atmosphère déchaînée mais que vous devenez trop vieux pour prendre de la drogue, et bien c’est le Yoga-rave qu’il vous faut ! En gros, on s’éclate comme des petits fous sur de la musique survitaminée et on se déchire le cerveau en ne buvant que des jus de fruits. De la défonce bio-équitable en quelque sorte !

Certains avancent que cela ferait  même monter le niveau vibratoire de notre chère planète Terre, mais là, on va finir par croire qu’ils ne consomment pas que de la Spiruline.Si comme me l’a confié un ami un peu rustique et fan de yoga-rave: « ça vole pas haut mais au moins il y des gonzesses… », pour l’éveil spirituel il faudra sans doute repasser…
Un exemple:

Médor a pas l’air très concentré…

Le Doga:

Le Doga:Abréviation de Dog-Yoga. Par la méditation, le souffle et de doux massages, le pratiquant
aspire à connecter avec son « toutou »  adoré.
Cette pratique est censé aider « milou », à retrouver  son « chiot intérieur ». Non, nous n’inventons rien, jetez un œil ici (lien en Anglais).L’avantage de cette discipline c’est qu’elle peut être déclinée à l’infini ou presque, offrant de belles promesses de développement; chats, cochons d’Inde, lapins nains etc… T’en veux ?

Le Ganja-Yoga.

C’est tout nouveau et ça nous arrive de Californie. La discipline consiste à mixer Cannabis et Yoga pour « allier l’extraordinaire pouvoir de cette plante-médecine à la tradition vénérable des sages anciens ». En résumé vous faites du yoga joyeusement « défoncé ». Rien de nouveau sous le soleil, diront certains… Cela fait belle lurette que les hippies pratiquent cette disciple, ils avaient juste oublié de la breveter…Par manque de motivation certainement… On ne peut que suggérer aux « ganja-yogis » de rejoindre les « yoga-raves » pour plus d’effet encore…

 

 

Le Yoga pour les Zombies . Voir la vidéo

Arnaud pour YogaNova.

Vous aussi vous avez essayé une de ces nouvelles formes de « yoga » ? Nous en avons oublié ?
Faites nous en part dans les commentaires…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici