Le SUP YOGA, une nouvelle forme fantaisiste de yoga?

0
Rate this post

Il y a quelques temps, Sarah nous avait contacté pour nous proposer un texte sur le Sup Yoga, une nouvelle discipline joignant Yoga et travail d’équilibre sur une planche de Surf.
Nous lui avions répondu que nous étions plus que sceptiques sur les différentes formes de « yoga » qui se créent tous les jours de l’autre coté de l’Atlantique, nous l’avions aussi renvoyer vers notre article quelque peu ironique sur les différentes formes farfelues de yogas, tout en lui promettant de publier son texte si elle était prête à relever le challenge.
Défi accepté courageusement par Sarah qui a un peu modifié son texte pour répondre aux quelques interrogations que cette discipline pourrait soulever chez nos lecteurs.

Une nouvelle pratique est apparue dans la grande famille du yoga : le SUP yoga. Pratiquer le yoga sur l’eau avec une planche de stand Up paddle. L’idée est partie de la « surfeuse yogini » Shiva Rea qui pratiquait naturellement le yoga assise sur sa planche de surf en attendant les vagues. Mais cette pratique peut-elle véritablement être prise au sérieux par les puristes ?
Spiritualité d’une activité de plage ?!
On pourrait croire que le fait de pratiquer près de la plage divertisse d’avantage l’esprit et empêche
d’être concentré. Et pourtant c’est tout l’inverse, une fois sur la planche nos sens sont stimulés par la
nature et nous aide à nous sentir vivant, à nous centré sur nos sensations. Concentré sur notre
équilibre pour ne pas tomber, nous vivons pleinement l’instant présent. Sur un tapis en salle, l’esprit
met parfois de longue minute à se concentrer et on repense aux activités de la journée ou du
lendemain. Si l’on pratique le SUP YOGA en début où en fin de journée, la plage est vide et le
silence de la nature nous aide dans cette méditation active.

Le PRANA à l’état purLe PRANA à l’état pur

Cette énergie vitale que l’on cherche à ressentir et à développer lors des classes de yoga et encore
plus facile à percevoir lorsqu’on pratique en extérieur.
L’énergie de l’eau qui nous porte, du soleil qui réchauffe notre peau, du vent qui caresse notre
visage, des sons de la nature qui font vibrer notre coeur, participent à ressentir au plus profond de
nous l’énergie vitale, le PRANA. Sur l’eau c’est un véritable PRANA Flow qui s’installe dans notre organisme et notre esprit.

L’intérêt d’un tapis flottant

On ne triche pas avec l’océan, impossible de frimer sur votre tapis flottant, en forçant votre asana
pour arriver à votre posture idéal. « Sthira sukham asanam » prend tout sens sens, il faut trouver le
bon équilibre entre enracinement et légèreté pour suivre le mouvement de la vague tout en étend
gainé suffisamment pour réaliser sa posture. Impossible de se faire mal, on tombe à l’eau avant !
Cette pratique du Yoga permet d’observer ses limites et de les respecter. Sur le stand up paddle, la
proprioception est davantage développer, car le corps et notre cerveau sont sans cesse en train de
chercher l’équilibre. Cette pratique développe donc encore plus les muscles posturaux responsable
de l’équilibre, c’est un très bon renforcement musculaire. La transition entre les postures est bien
plus délicate qu’au sol.
Les bienfait de la « Surf Thérapie » additionné aux bienfaits du yogaLes bienfait de la « Surf Thérapie » additionné aux bienfaits du yoga

C’est le Docteur Guillaume Barucq qui en parle le mieux dans son livre « Surf Thérapie »
Il y explique tous les avantages à pratiquer une activé physique en bord de mer. Il y développe les
bienfaits d’une thalassothérapie naturelle, explique comment l’eau de mer est à l’origine de la vie, et
enfin toutes les vertus thérapeutique de l’eau de mer et de l’air marin sur notre métabolisme et notre psychisme. Il termine son argumentation en rappelant que l’exposition solaire est encore la façon plus sûr et plus efficace de produire de la vitamine D, c’est ce qu’on appelle la luminothérapie.

Une modification du yoga

La seule différence avec le yoga sur le sol ferme est l’écart des appuis, pour tenir sur un sol mouvant
et une planche de 80 cm, il faut s’autoriser à écarter ses mains et ses pieds. C’est vraiment très
difficile de pouvoir rester les pieds sur la même ligne. A part ça tout est pareil en SUP YOGA, avec
un peu de pratique on peut tout faire !

Sarah Hébert

Le sup yoga est il une forme de Yoga comme les autres ? Qu’en pensez vous ? Faites en nous part dans les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici