Les sueurs froides du créateur du yoga « chaud »

0
Rate this post

Bikram Choudhury, l’homme qui a lancé une célèbre méthode de yoga, est poursuivi par six femmes qui l’accusent d’agressions sexuelles et même de viols.

«Si nous ne couchons pas ensemble, je vais mourir. Tu me sauves la vie, tu m’aides.» Ce sont ces paroles que Bikram Choudhury aurait prononcées avant de violer Jill Lawler, une Canadienne qui a déposé plainte le 13 février dernier devant une cour de Los Angeles. La jeune femme, qui avait déboursé 10.000 dollars afin d’apprendre, pendant neuf semaines, les techniques de yoga afin de pouvoir les enseigner, est une des six victimes qui accusent le gourou d’agressions sexuelles, des actes qui vont d’attouchements aux viols.

Sarah Baughn lors de son passage sur CNN, où elle renouvelle ses accusations contre Bikram Choudhury

Sarah Baughn lors de son passage sur CNN, où elle renouvelle ses accusations contre Bikram Choudhury

 

En 2013, déjà, de premières accusations avaient été portées à l’encontre de Bikram Choudhury.
Sarah Baughn a porté plainte contre lui, et assure que l’atmosphère entretenue par le sexagénaire s’approche de celle d’une secte. Ainsi, pendant des années et malgré les abus, elle est restée à ses côtés, fidèle à ses méthodes. Ses cours et sa philosophie de vie avaient aidé la jeune femme de 29 ans à surmonter une dépression et une scoliose. «Il se surnommait « le yogi Mafia ». Cela pouvait paraître peu sérieux pour certains, mais quand il vous agresse, c’est une chose sérieuse», avait expliqué la jeune femme. Son affaire sera jugée en août prochain.

Une autre plainte, également déposée en 2013, avait été classée sans suite, ce que les avocats de Bikram Choudhury ont rappelé dans un communiqué: «Ces accusations sont fausses, apportent un discrédit inutile à la communauté du yoga, et déshonore les bénéfices spirituels et de santé que le Yoga Bikram a apporté à des millions d’adhérents à travers le monde».

UNE MÉTHODE PRISÉE DANS LE MONDE ENTIER

L’homme de 69 ans a donné son nom à des cours de yoga célèbres à travers le monde entier, qui suivent un rythme précis: 26 positions faites en 90 minutes, le tout dans une salle chauffée à 40 degrés. Bikram Choudhury donne des séminaires réputés pour leur rigueur, avec de longues heures de cours. De nombreuses stars ont vanté les mérites de cette méthode, qui permet de gagner en flexibilité et en force. Ainsi, Demi Moore déclarait à «InStyle» que «vous transpirez tellement, vous réalisez très vite que personne ne se fiche de votre apparence, vous essayez juste de finir les 90 minutes».

Même si sa méthode est prisée, elle a pâti des accusations en 2013. «Le vent du changement souffle dans la communauté», a expliqué l’auteur Benjamin Lorr, qui a consacré un livre au yoga, cité par le «Los Angeles Times». «La culture de la peur s’estompe».

Article de Paris-Match paru le 27 février

Mise à jour: Bikram Choudhury brise le silence, nie les accusations de viols et est « désolé » pour les victimes.

Dans une interview exclusive à CNN la semaine dernière, Bikram Choudhury a enfin brisé le silence sur les accusations dont il fait l’objet. Il se défend de toutes responsabilités. « Je n’ai jamais agressé » dit-il et ajoute « qu’il se sent désolé pour les victimes » tout en accusant les avocats des plaignantes de mettre la pression pour récupérer de grasses compensations financières.

Dans son style inimitable, il souligne qu’il y a tellement de femmes qui aimeraient faire l’amour avec lui qu’il n’aurait jamais eu besoin de violenter personne, « les femmes m’adorent » ajoute t-il.

Interrogé sur la réaction de sa propre femme face aux accusations dont il est l’objet, Choudhury au bord des larmes mentionne qu’elle ne « le regarde plus » et qu’il « meurt un peu tous les jours« . Il ajoute: « je travaille plus que n’importe qui sur cette planète et c’est de cette manière que je suis récompensé? Je serais un violeur? Honte à la culture Occidentale.  C’est votre boulot de journaliste de dire enfin la vérité au monde entier« . (Source en anglais)

En attente des procès à venir et malgré ses vigoureuses dénégations, un certain nombres de studios  ont déjà pris les devants en se désolidarisant de leur  fondateur comme Eric Jemmings propriétaire du studio « Bikram yoga » à Decatur dans l’Illinois  qui vient d’annoncer qu’il allait le rebaptiser en un prudent »Still Hot-yoga ». Un grand nombre de propriétaires d’écoles Brikram préfèrent néanmoins rester prudents en soulignant qu’il faut faire la différence entre l’homme et son enseignement.(source en anglais)

En revanche si le tribunal venait à reconnaître Bikram Choudhury coupable, les choses pourraient changer très vite.

De quoi donner des sueurs froides au gourou du yoga chaud…

Voir l’interview de CNN ( en Anglais)

Lire notre précédent article sur les scandales sexuels dans le yoga.

Qu’en pensez-vous? Faites en nous part dans les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici